Contention

La contention est l’ensemble des procédés et des appareils destinés à stabiliser les corrections orthodontiques ou orthopédiques obtenues pendant le traitement actif. 
C'est la dernière phase du traitement, aussi importante que les précédentes, elle est trop souvent négligée par les patients. Cette phase est pourtant essentielle pour la stabilité et la pérennité des résultats. La contention constitue le traitement préventif de la récidive car les dents bouges tout au long de la vie.

Lorsque le traitement d’orthodontie est terminé, nous retirons l’appareil et nous plaçons une contention.

Il existe 2 principaux types de contention :

1- Les contentions fixes
Ce sont des fils très fins en alliage métallique collés et sur la face interne des dents (le plus souvent d’une canine à l’autre), et totalement invisibles.
Il faut éviter tous les gestes qui risquent de décoller le fil de contention: Ne plus utiliser de brossettes interdentaires, ni de fil dentaire, ni de cure-dents, pics en bois… sur les dents où le fil est collé. Il faut utiliser une brosse à dents classique (medium et petite tête).
Si le fil de contention gêne, pique, blesse ou se décolle (même sur une seule dent), vous devez prendre rendez-vous rapidement avec le cabinet.

2- Les contentions amovibles (appareil, plaque ou gouttière de nuit)
Ces appareils sont à porter toutes les nuits sans exception. Ils doivent être nettoyés chaque jour. Lorsqu’il n’est pas dans la bouche, l’appareil doit être replacé dans la boîte prévue à cet effet.
Si l’appareil de nuit est cassé ou perdu ou s’il ne s’adapte plus aux dents (appareil porté irrégulièrement), il faut impérativement prendre rendez-vous pour le remplacer au plus vite.
Le port de cet appareil la nuit est très important pour éviter la récidive qui peut être très rapide. Si tel était le cas, nous serions obligés de reprendre un traitement pour quelques mois.

 

Le système de contention ne protège pas à 100 % des récidives. C’est pour cela que la surveillance durant la 1ère année de contention est très importante. Une mauvaise position de la langue (trop antérieure), interposition de la langue entre les dents, tics de succion ou ongles rongés peuvent favoriser la récidive.
Le contrôle de votre contention se fera 3 à 4 fois par an la 1ère année puis 1 fois par an par la suite, selon les cas.

En fonction du traitement réalisé et des malpositions dentaires initiales, la durée de la contention peut varier.
Chez l'adolescent, il est conseillé de garder cette contention au moins jusqu'à la fin de la croissance et jusqu'à ce que le devenir des dents de sagesse soit déterminé.
Chez l'adulte, il est encore plus important et conseillé de porter la contention « à vie ». Le vieillissement de la denture s’accompagnant quelquefois de modifications de la position des dents, le patient doit rester vigilant et ne pas omettre les visites annuelles de contrôle chez son orthodontiste.

La stabilité totale et définitive n’existe pas mais le succès du traitement dépend aussi de la contention qui minimise les risques de récidive.

 

Plus d'infos sur www.infosoins.fr